Quel régime alimentaire pollue le moins ?

Quel régime alimentaire pollue moins ? Devant la variété de régimes alimentaires qui s’offrent aujourd’hui à nous, le choix semble difficile. Entre les terres déjà longtemps contaminées par les produits chimiques et le transport des produits alimentaire, l’agriculture laisse forcément une empreinte sur la terre. L’élevage intensif apporte aussi son lot d’inconvénients. Alors quel régime choisir si l’on veut réduire au maximum cette empreinte ?

Régime végan et végétarien, le meilleur choix

Les points positifs :

Le véganisme exclut la consommation de produits issus du règne animal et toutes les opérations néfastes qui accompagnent la production de viandes. Celle-ci nécessite des ressources considérables : consommation d’eau, opérations de transport, traitement industriels des plats préparés…etc. d’après une étude américaine ce type de régime est celui ayant l’empreinte carbone la plus faible.

Les points négatifs :

Certaines cultures peuvent aussi être gourmandes en eau : la courgette, les tomates, le soja et les concombres. Le soja joue également un rôle non négligeable dans la détérioration des sols. Certains agriculteurs ont recours à la déforestation pour produire plus. Donc pour réduire l’empreinte carbone, il est préférable de consommer local.

Flexitarien ou pesco-végétarien, une bonne solution

Un fléxitarien consomme rarement de la viande et du poisson et un pesco-végétarien consomme du poisson et des œufs mais pas de la viande. Pour ceux qui ne peuvent pas se passer de viande, le mieux est d’éviter autant que possible certaines viandes (agneau et bœuf) en raison de leur impact considérable sur la planète.

Et pour les omnivores ?

Il est conseillé d’éviter les viandes susmentionnées ou alors favoriser les viandes élevées en pâturages et les poissons. De nombreux substituts à la viande peuvent faire l’affaire : les légumineuses, les œufs bios et bien sûr le lait.

Quelques règles d’or

Bio oui, mais local

Le bio est sans doute la meilleure solution pour réduire son empreinte écologique. Seulement il faut faire attention à sa provenance. Les supermarchés sont à éviter absolument au profit de circuits courts comme les magasins spécialisés ou les sites internet.

Faire attention aux emballages

Emballages bioLes emballages sont une source importante de déchets. Réduire l’empreinte écologique passe également par un choix approprié de ces derniers. Penser à acheter des produits en vrac plutôt que des produits déjà emballés ou à la rigueur utiliser des sacs recyclables ou réutilisables.

Finalement, il appartient à chacun de choisir le régime alimentaire qui convient le mieux à ses goûts et ses envies. Rappelons-nous que quel que soit le régime choisi, certains aliments sont à bannir et certains comportements ou gestes simples peuvent aider à réduire son impact sur l’environnement.

Ecrit par :

mm

La rédaction

Collectif impliqué dans la sauvegarde des ressources de notre planètre et particulièrement sur la thématique du "manger mieux".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *