Huile de coco

L’huile de coco est l’huile de prédilection des populations tropicales depuis la nuit des temps. Elle s’est éclipsée durant le siècle dernier où elle a souffert d’un sérieux déficit d’image. Les récentes recherches scientifiques la concernant ont permis de la réhabiliter et de la juger à sa juste valeur. Elle reste toutefois assez difficile à trouver.

Conseils d’utilisation

La plupart des huiles végétales sont incompatibles avec la cuisson. Elles contiennent des omégas 6 qui supportent mal la chaleur et se détériorent sous son effet. Ces omégas 6 ont d’autres inconvénients : elles empêchent l’absorption des omégas 3 qui sont de bonnes graisses et détruisent les antioxydants lors de la cuisson.

L’huile de coco fait figure d’exception car elle résiste très bien à la chaleur grâce à sa forte teneur en graisses saturées. Elle peut très bien remplacer les autres huiles végétales (huile de tournesol ou de colza) ou graisses pour cuire ou pour frire.

Elle peut servir à faire de délicieuses poêlées de légumes, à rôtir des viandes ou les faire frire ou simplement cuire des œufs. Dans tous les cas, elle apporte cette senteur un peu sucrée si caractéristique de la chair de coco dont elle est extraite. Elle peut aussi être incorporée dans un café pour le parfumer ou dans une tisane pour apaiser les maux de gorge. Utilisée en pâtisserie elle joue à la fois le rôle d’arôme et de graisse.

L’huile de coco est à éviter si elle est présente dans des produits industriels transformés (biscuits, craquelins). Son hydrogénation transforme la matière grasse en acides gras trans très mauvais pour la santé.

Ses vertus

L’huile de coco est riche en fer, en acide laurique (acide gras rare aux vertus miraculeuses) et en vitamine E et K. Il suffit d’observer les populations tropicales qui exhalent l’énergie et la vigueur pour se rendre compte de ses nombreux avantages sur notre santé.

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. Alors pour se parer contre ces maladies et renforcer son cœur rien de mieux qu’une bonne dose d’huile de coco.

L’huile de coco a des vertus amincissantes, elle est facilement assimilée par l’organisme et accélère le métabolisme. C’est une source immédiate d’énergie et est vivement conseillée pour les personnes en surpoids ou celles souhaitant éliminer les kilos en trop. A cela vient s’ajouter des propriétés antimicrobiennes et fongicides de l’acide laurique qui permettent de consolider le système immunitaire. Enfin l’acide laurique permet aussi d’augmenter le bon cholestérol et de diminuer le mauvais.