Farine de seigle

Aussi connue que la farine de blé mais un peu moins consommée car elle n’est pas du goût de tout le monde. Cette farine de couleur grise originaire d’Europe méridionale est dite panifiable (on peut en faire du pain) et comme pour la farine de blé, selon le degré de raffinage on en trouve plusieurs types qui vont de 70 pour la plus raffinée à 130 pour la farine complète et 170 pour la farine intégrale. Elle contient du gluten mais en faible quantité.

Utilisation en cuisine

C’est dans la boulangerie qu’on retrouve le plus la farine de seigle où elle sert à faire un délicieux pain ordinaire ou pain de compagne qui tous deux se distinguent par leur couleur brunâtre et leur goût agréable et prononcé. Elle est idéale pour faire le plein d’énergie le matin, on pourra le tartiner de beurre ou de confiture. Son goût un peu rustique et corsé convient aussi très bien pour les huitres et les fruits de mer ou pour le foie gras. On aura tendance à mélanger la farine de seigle avec une petite quantité de farine de blé pour compenser son manque d’élasticité.

On pourra agrémenter le pain de raisins secs, de noix, de cumin ou de fromage pour apporter davantage de saveur. La farine de seigle est aussi à utiliser pour les gaufres, pâtes à pizzas, les biscuits ou les différents cakes.

Un pain d’épices savoureux peut être fait à partir de la farine de seigle. Elle s’associe formidablement bien avec le miel et les épices de ce pain. Le rémois l’ont bien compris et ont été parmi les premiers d’Europe à le concocter. Les suédois utilisent quant à eux la farine de seigle pour leur traditionnel knäckebröd ou pain croquant suédois fait à base de farine de blé (240 g), farine de seigle (300 g), de lait tiède (500 ml) et de miel (2 c à soupe).

La farine de seigle est assez fragile, c’est pourquoi il faut la conserver dans un endroit frais et sec.

Ses vertus

Elle a des vertus laxatives grâce à sa forte concentration en fibres qui sont également très nourrissantes et accélèrent la sensation de satiété. C’est donc un véritable atout minceur.

La farine de seigle est celle qui est la plus riche en minéraux, on y trouve du calcium, du potassium, du sodium mais également beaucoup de fer et de fluor. Le fer n’est pas synthétisé par l’organisme, c’est pourquoi il est nécessaire de l’apporter de l’extérieur. Il assure plusieurs fonctions dans notre corps. En se fixant à l’hémoglobine il permet de transporter l’oxygène vers toutes les parties du corps, il entre aussi dans la composition de nombreux enzymes qui assurent une bonne digestion et interviennent dans de nombreuses réaction chimiques du corps humain. Le fluor sert essentiellement à protéger l’émail dentaire.

La farine de seigle contient enfin des phytoestrogènes qui permettent de prévenir le cancer du sein et du colon et réduire les effets indésirables de la ménopause.