Farine de coco

En ce moment tout le monde s’arrache la farine de coco et n’hésite pas à l’incorporer dans les différents gâteaux. Ce succès s’explique par le fait qu’elle est à la fois gourmande et saine. Afin de la fabriquer de la noix de coco est simplement réduite en poudre après avoir été séchée et dégraissée. Il s’agit d’une farine sans gluten.

Utilisation en cuisine

Avec son parfum doux est subtil, la farine de coco est toute indiquée pour des recettes sucrées. Sa texture légère et aérée permet d’obtenir des cakes, biscuits et muffins moelleux et fondants. Le chocolat est un arôme avec qui elle s’entend très bien.

Grâce à son goût agréable et exotique, on peut simplement l’incorporer dans des boissons fruitées, de l’eau, du milkshake, du chocolat chaud ou du lait végétal ou bien ou en ajouter quelques pincées à du yaourt ou des flocons d’avoine.

Son goût délicatement sucré convient très bien à certains desserts comme la panna cota, les mousses ou les flans. En intégrant 10 % de farine coco dans une recette de pain classique, on obtient un pain légèrement parfumé à la noix de coco

Pour éviter les catastrophes en cuisine, il sera bon de suivre quelques recommandations : elle est plus lourde et plus absorbante qu’une farine classique d’où la nécessité de réduire les quantités. ¼ de portion de noix de coco suffit à remplacer une portion de farine de blé, il faut aussi veiller à bien la malaxer avec les ingrédients pour un mélange parfaitement homogène. Enfin, il est conseillé d’utiliser d’avantage d’œufs ou de la compote de fruits pour un mélange qui ne soit pas trop sec.

Il est souhaitable de la mélanger avec de la farine de blé en raison de son manque d’élasticité et de sa granularité.

Ses vertus

En plus d’être sans gluten et sans cholestérol, la farine de noix de coco contient une grande variété de nutriments dont les bienfaits se feront ressentir sur l’organisme

La farine de coco a un faible indice glycémique, elle est donc recommandée pour les personnes souhaitant réduire leur taux de glycémie.

Elle est beaucoup plus riche en fibres qu’une grande quantité d’aliments comme le blé, les graines de lin et les graines d’avoines. Il faut compter entre 45 et 60 g de fibres pour 100 grammes de farine de coco.

On dénombre différents oligoéléments dans sa composition comme le sélénium qui est un excellent anti radicalaire, comprenez par là qu’il contre les effets néfastes du soleil sur la peau et le manganèse qui aide à l’absorption de certaines vitamines (B8, C et B1).