Epicerie vegan

produits veganLe véganisme ne diffère pas beaucoup du végétalisme puisqu’il s’agit là aussi d’exclure tous les produits issus du règne animal de son alimentation. Le véganisme va cependant plus loin et s’interdit aussi d’utiliser ce genre de produits dans les autres aspects de la vie courante. Nous nous intéresserons ici à l’aspect nutritionnel de ce régime et aux règles à suivre pour qu’il soit complet et sain.

Que peut-on manger quand on est végane ?

Un végane chevronné doit toujours s’assurer que la culture des fruits et légumes se fait selon les préceptes du véganisme, autrement dit aucun produit animal ne doit être utilisé pour améliorer la qualité du sol, et il en va de même pour les pesticides pour éloigner les insectes.

La première chose qui nous vient à l’esprit est comment combler le manque de protéines. Les substituts de viande ou simili-carné ne manquent pas. On trouve des galettes faites à base de céréales ou légumineuses riches en protéines telles que les galettes de soja et des préparations spéciales pour faire des galettes. Il y en a pour tous les goûts, on peut trouver des mélanges de farine, de blé, de fève et de pois chiches pour des fallafels ou des mélanges de légumes, d’algues, de céréales et de farines de soja pour varier les saveurs.

Les protéines d’origine unicellulaire sont aussi fréquemment retrouvées dans le régime végane comme les algues, les levures et les champignons. Les algues trouvent aussi bien leur place dans des smoothies, des salades, des galettes aux légumes que dans des préparations asiatiques comme la soupe miso ou l’onigri.

La viande n’est pas la seule à être remplacée, les fromages traditionnels laissent place à des fromages végétaux faits de préférence avec du lait de soja ou du lait d’oléagineux parfumés aux herbes et très simples à faire chez soi. Pour des petits-déjeuners équilibrés, penser à du lait de soja enrichi ou des laits végétaux ainsi qu’à du beurre d’arachides.

Comme chez les végétariens, il est indispensable de mettre l’accent sur des mélanges de céréales et de légumineuses mais aussi d’enrichir son régime en sésame (en graines ou en tahini) en pain complet et en fruits secs (raisins, abricots, prunes) qui sont des concentrés de nutriments.

Gare aux carences

Le régime végane tout comme le régime végétalien apporte son lot de carences, mais des aliments spécifiques comblent chacune d’entre elles.

La carence en fer peut être comblée grâce aux légumes, légumineuses  et fruits secs, aux légumes à feuilles vert foncé (brocoli, cresson, choux de printemps…etc.) et aux noix. Il faut également miser sur des céréales, pâtes à tartiner et boissons enrichies en vitamine D ou B12 qui se font rares dans l’alimentation végane.

Bienfaits du régime végane

manger veganGlobalement les bienfaits sont les mêmes que pour un régime végétalien à savoir une diminution du risque de surpoids, de diabète, de maladies cardiovasculaires, d’hypertension artérielle ainsi qu’un meilleur transit intestinal.