Epicerie sans gluten

Parmi les inquiétudes que les intolérants au gluten ou les cœliaques peuvent avoir, c’est de devoir renoncer à certains plaisirs culinaires ou de devoir avoir un régime limité, qu’ils se détrompent car la cuisine sans gluten offre énormément de possibilités, bien plus qu’ils ne peuvent le croire.

Que ne doit-on pas manger ?

aliments sans glutenLe régime sans gluten cache de nombreux pièges dont il faut savoir se méfier, car les céréales réputées contenir du gluten à savoir : le blé, l’orge, le seigle peuvent se glisser dans des aliments dont on ne se doute pas forcément. Il faut accorder la plus grande attention aux étiquettes et éviter tout ce qui contient le terme amidon ou farine. Parfois, la distinction est évidente, il est clair qu’il faut éviter les pains, les biscuits, les pâtisseries, les pizzas, les hamburgers…etc. D’autres aliments sont par contre plus confondant comme : la charcuterie, les viandes conditionnées, les épaississants, les bouillons de cube et les fromages à tartiner

En général les produits industriels sont à éviter car leur composition prête à confusion, les aliments naturels et bios de mise car il n’y a pas de confusion possible. Le symbole épi barré de l’association française des intolérants au gluten est une garantie fiable que l’aliment est exempt de gluten.

Quelques céréales contiennent du gluten en faible quantité comme : l’épeautre, le kamut ou l’avoine, dans ce cas tout dépend de la sensibilité de la personne mais aussi de la variété utilisée, par conséquent il est recommandé de limiter leur consommation pour les personnes légèrement intolérantes et de les éliminer du régime alimentaire pour les cœliaques.

Le mieux est de toujours se référer à son médecin traitant qui saura apporter les conseils appropriés.

Les solutions

sans glutenLe régime sans gluten intègre les céréales sans gluten comme le riz, le maïs mais aussi des pseudo-céréales comme le quinoa et le sarrasin et les légumineuses comme les haricots, les pois chiches, les pois cassés, le soja…etc. Tous ces aliments offrent de nombreuses utilisations différentes, on peut les incorporer dans des salades, de délicieux caris de lentilles accompagnés de viande ou de tofu, des soupes aux légumes, en accompagnement des viandes, des ragoûts et bien plus encore.

Ce régime intègre également des fécules sans gluten comme le tapioca fait à partir des racines de manioc, la fécule d’arrow-root aussi utilisée comme ingrédient de base de gâteaux, la fécule ou amidon de pomme de terre, la fécule d’igname, le sagou…etc.

Les différentes fécules sont utilisées comme épaississants pour les sauces, bouillons, soupes ou pour les desserts. Le tapioca peut être substitué au riz pour faire du riz au lait ou être utilisé pour les crêpes, on le retrouve également dans des recettes traditionnelles africaines. La fécule de pomme de terre elle permet de rendre les sauces plus onctueuses et les gâteaux plus moelleux.

Pour remplacer la farine habituelle dans les gâteaux, pâtisseries, biscuits, sauces béchamels etc. on a le choix entre farine de riz, de châtaigne, de coco, de maïs, de pois chiche, de pépin de raisin, de soja, de quinoa…etc. Chacune de ces farines a des utilisations spécifiques, certaines doivent être associées avec d’autres en raison de leur texture ou de leur goût. Mais aucune d’entre elles ne peut servir à faire du pain car le gluten est nécessaire pour faire lever la pâte.