Pourquoi manger bio ?

manger bioManger bio implique d’opérer des changements plus ou moins importants à sa façon de manger. Forcément des réticences à sauter le pas peuvent faire leur apparition. Donc pour ceux qui ne sauraient pas encore pourquoi ils devraient manger bio, voici un petit éclairage.

Préserver l’environnement

La mise en application du principe de rotation des cultures (alterner plusieurs cultures sur un même sol) permet de restaurer les sols et de préserver la biodiversité. On ne cultive pas forcément les fruits et légumes les plus demandés mais ceux qui s’insèrent dans le cycle naturel de la terre et qui limitent le risque d’érosion et d’appauvrissement des sols. Les engrais utilisés sont organiques et ne font aucun mal au sol. En agriculture biologique, les cultures se font en respectant les conditions locales, ce qui induit une consommation d’eau moins importante et une préservation de cette ressource.

Manger plus sain et équilibré

manger bioLes produits issus de l’agriculture biologique contiennent bien moins de pesticides et de métaux lourds que les produits conventionnels. Il a été démontré qu’en une seule journée d’alimentation conventionnelle et même en consommant des fruits et légumes et en mangeant équilibré, pas moins de 81 substances chimiques sont ingérées par l’organisme. Parmi ces substances on trouve des perturbateurs endocriniens, des métaux lourds et des substances cancérigènes. Ces substances tendent à s’accumuler dans l’organisme. C’est pourquoi manger bio c’est se protéger des risques liés à ces substances. Les produits bios ne contiennent ni pesticides, ni fongicides, ni antibiotiques et ni OGM. De plus les circuits courts limitent les risques de contaminations accidentelles en plein transport.

Valeur nutritive

Des études ont démontré que les produits alimentaires bios sont bien plus riches en antioxydants (vitamine C, flavonoïdes, carotène) que les produits conventionnels. Les antioxydants sont des alliés du système cardiovasculaire et préviennent l’apparition des maladies neurodégénératives et de certains cancers. On y trouve aussi plus de vitamines et de sels minéraux.

Les végétaux qui n’ont pas été traités chimiquement contiennent aussi plus de matière sèche et moins d’eau ce qui signifie que d’un côté, ils sont plus savoureux mais aussi plus concentrés en nutriments. Cela s’étend aussi aux viandes. Les animaux élevés dans de bonnes conditions produisent des viandes de meilleure qualité contenant moins d’acides gras insaturés (mauvaises graisses).

Développement rural

Le système actuel avec ses nombreux intermédiaires ne génère pas autant de revenus pour l’agriculteur que l’agriculture biologique car il ne lui profite pas directement. En effet, celle-ci génère 30% de revenus en plus. Cela permet bien évidemment de stimuler l’économie des zones rurales. Des produits de qualité permettent également de mettre en avant le patrimoine agricole local ce qui est un atout pour le tourisme.

Ecrit par :

mm

La rédaction

Collectif impliqué dans la sauvegarde des ressources de notre planètre et particulièrement sur la thématique du "manger mieux".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *