Planter mais

planter maisCette céréale d’origine mexicaine a été introduite en Europe au 16ème siècle et est aujourd’hui la céréale la plus cultivée au monde. Sa culture est largement pratiquée aux quatre coins de la planète aussi bien de façon intensive qu’extensive. Et dans nos jardins aussi, celle-ci peut facilement être pratiquée.  

Choix de la variété

Bien que le maïs soit une céréale, il est le plus souvent consommé en tant que légume. Le maïs destiné à l’alimentation humaine est dit doux car ses grains sont assez tendres. Alors que celui destiné au bétail ou à la confection de farine est connu comme étant un maïs à grains. Il est préférable d’opter pour des variétés anciennes comme le maïs doux miner qui présente des grains blanchâtres et tendres, le maïs doux Arc-en-ciel Inca issu du croisement de plusieurs variétés anciennes ayant de longs épis de 30 cm aux grains multicolores, le maïs golden Bantam dont les grains sont jaunes et savoureux ou encore la maïs fraise pop corn présentant de petits épis aux grains rougeâtres qui servent essentiellement à faire du pop corn.

Plantation

Loin d’être une plante courante en jardinage. Le maïs a pourtant de nombreux avantages sur ce plan. Sa culture est facile, beaucoup de plantes l’apprécient et il peut servir de brise-vent pour certaines plantes.

La maïs aime les climats chauds et ensoleillés mais doit être abrité. Il apprécie les sols frais, humides, légers et fertiles. Le semis a lieu entre avril et juin.

Il est possible de le faire pousser en godet avec une quantité suffisante de terreau et de compost pour repiquer les plants les plus robustes ou bien planter 3 ou 4 graines en poquets. Ces graines sont à placer dans des sillons dont le fond aura été agrémenté de fumier. Un espace de 40 cm entre les plants et de 70 cm entre les rangs doit être laissé. Ne garder que les plantes les plus vigoureuses

Butter quand le pied atteint une hauteur de 15 à 20 cm pour permettre un bon enracinement et renouveler l’opération quand l’épi atteint environs 40 centimètres.

Le maïs est sensible à quelques maladies comme la rouille et le charbon du maïs. Ces maladies peuvent être prévenues en respectant la rotation des cultures (ne pas replanter le maïs dans le même sol avant 3 ans). Si le mal est déjà fait, arracher les plants atteints.

Des housses à fruits permettront de protéger les épis des oiseaux et une préparation à l’absinthe ou à la tanaisie permet d’éloigner les chenilles.

On peut associer le maïs avec la pomme de terre, les courges, les pois, la fève, la laitue et le haricot.

La récolte a lieu quand les grains sont tendres et laiteux soit 3 mois après le semis pour les variétés sucrées et 4 à 5 mois après le semis pour le mais à éclater.