Planter laurier

planter laurierCélèbre pour être la plante fétiche des romains, le laurier est une plante coriace et qui possède une réputation de noblesse. Il en existe trois principaux types : le laurier-rose, le laurier-cerise et le laurier-sauce, et c’est bien entendu ce dernier qui a le plus de popularité chez les amateurs de jardinage à domicile. En effet, le laurier-sauce est apprécié en sa qualité de plante très aromatique utilisée pour parfumer de nombreux plats comme les sauces et les marinades ; il est en outre aussi très bon à consommer en infusion pour faciliter la digestion. Ce petit guide vous montrera comment réussir à cultiver votre propre plantation de laurier.

Saison des semences

Les semences de laurier se font en automne, à une température autour de 18°C, et de préférence à couvert. Si vous plantez, par contre, il faudra le faire au printemps. Les semis de laurier étant difficiles à réaliser, il est recommandé de planter en pleine terre.

Planter du laurier-sauce

  • Dans une parcelle de terrain de taille moyenne, versez du compost (optionnellement, mélangez avec du fertilisant enrichi en azote).
  • Creusez un trou de 60 à 80 cm de profondeur et de largeur.
  • Plantez le laurier et arrosez modérément.

Pour planter en pot, utilisez un grand bac dans lequel vous mélangerez de la terre de jardin avec du terreau.

Entretien du laurier-sauce

  • N’arrosez pas trop souvent ni en trop grandes quantités votre plant de laurier. Faites-le encore moins en hiver.
  • Protégez d’un voile d’hivernage en temps de gelées.
  • Quand le laurier commence à fleurir, il faut tailler avant que les semences ne commencent à tomber.
  • Il est inutile de s’inquiéter des parasites ou des maladies car le laurier ne connaît ni les uns ni les autres.
  • Si vous cultivez en pot, il est nécessaire de changer de pot pour votre plante tous les 2 à 3 ans.

 

Récolte du laurier-sauce

Cueillez les feuilles de laurier selon vos besoins sans trop les éclaircir. En général, une petite quantité est largement suffisante pour assaisonner ou faire une infusion.

Vous pouvez aussi conserver vos feuilles de laurier après la récolte en les faisant sécher en milieu aéré et ensuite en les stockant dans un bocal.