Planter potiron

planter potironLes citrouilles sont les fruits de plantes potagères herbacées rampantes. Elles appartiennent à la famille des cucurbitacées, tout comme  les courges et les citrouilles.

Leur culture est aisée et donne des résultats spectaculaires, de belles plantes qui se développent au ras du sol ou en hauteur (elles sont grimpantes aussi) et de gros légumes de couleur vive, à la chair délicieuse qui peut être cuisinée d’une multitude de façons.

Choix de la variété de potiron

En France, il est possible de cultiver plusieurs variétés qui donnent des potirons de tailles et de couleurs différentes :

  • Potiron “Jaune gros de Paris” : variété vigoureuse, elle donne jusqu’à 4 fruits  par pied, ils peuvent mesurer jusqu’à 65 cm et penser 50 kg.
  • Potiron “Bleu de Hongrie” : une autre variété vigoureuse qui donne jusqu’à 6 fruits aplatis qui peuvent penser jusqu’à 12 kg. La chair du potiron est très épaisse et ferme et a un goût de châtaigne.
  • Potiron “Rouge vif d’Étampes” : vigoureuse et précoce, ses fruits ont une chair épaisse et tendre et peuvent peser jusqu’à 15 kg.
  • Potiron “Atlantic Giant” : variété de potirons géants. Donne jusqu’à 10 fruits par pied et les fruits peuvent peser jusqu’à 200 kg.

Plantation

Les potirons peuvent être semés à l’abri en avril ou en pleine terre en mai ou juin.

Semis à l’abri

Dans des godets de taille moyenne remplis de terreau de plantation, placez deux graines par godet, à plat à deux ou trois centimètres de profondeur et recouvrez de terreau.

Arrosez pour maintenir le godet humide jusqu’à germination.

Quand les plantules auront poussé et auront 4 feuilles, supprimez la plante la plus faible.

Vous pourrez replanter en pleine terre à la mi-mai, mais les plantules auront besoin de 3 à 4 semaines de développement en godet pour être prêtes à la transplantation, pensez donc à semer au bon moment.

Semis en pleine terre

Une semaine ou deux avant le semis ou la plantation, préparez la terre en la bêchant sur la profondeur d’une demi-bêche. Apportez du compost ou du fumier décomposé. Le potiron aime la terre bien meuble et riche.

Si vous comptez planter sur une grande parcelle, n’amendez pas toute la surface, préférez un apport de compost ou du fumier directement au trou de plantation.

Creusez des trous de 20 cm de large avec un espacement minimum d’un mètre, enfouissez 3 à 4 graines par poquet et recouvrez de terre du jardin mélangée à du compost ou fumier.

Arrosez généreusement dès la plantation.