Planter orange

planter orangeL’oranger est un arbre typiquement méditerranéen qui pousse en pleine terre en zones bénéficiant d’un hiver doux. Il peut aussi être cultivé en bac dans les régions plus froides. Cet arbre est autant apprécié pour ses fruits que pour ses qualités ornementales. Il présente un joli port, de belles petites feuilles de couleur vert foncé et émet une odeur agréable. Il apportera à coup sûr une note de fraîcheur à votre jardin ou véranda.

Bien choisir son oranger

Il existe 2000 variétés d’orangers, mais on n’en cultive à grande qu’une centaine. Il y a trois grandes catégories d’oranges :

  • Les oranges blondes ou à jus, sont plutôt tardives et sont récoltées de décembre à juillet.
  • Les Navels : oranges qui ont très peu, voire pas du tout de pépins, elles ont une  chair parfumée et juteuse, on les reconnaît à l’excroissance de l’ombilic qui forme une sorte de seconde petite orange au sommet du fruit. On les récolte de novembre à février.
  • Les oranges sanguines : pulpe très juteuse et acidulée et une coloration plus ou moins rouge.

En plus de ces trois catégories, il y a aussi le bigaradier, ou l’orange amère qui résiste très bien au froid.

Plantation

L’oranger peut être planté en pot pour le rentrer à l’abri en hiver ou en pleine terre dans les régions chaudes aux hivers doux.

La plantation se fait en automne ou au printemps, en dehors des périodes de gel.

Plantation en pot

Dans le nord, là où l’oranger ne pourrait pas survivre aux gelées hivernales, plantez-le dans un pot ou un bac assez large, de 50 cm de côté.

La terre doit être composée de deux tiers de terre franche non calcaire et d’un tiers de terreau, ou d’un tiers de mélange de terreau et de compost décomposé.

Plantez l’oranger et comblez le trou en évitant d’enterrer le point de greffe.

Plantation en pleine terre

Creusez un trou d’un mètre de coté sur un mètre de profondeur.

Avant de mettre en place l’oranger, plongez la motte dans un seau d’eau pour la réhydrater.

Il faut planter l’oranger dans une terre légère. Si elle est trop lourde, plantez dans un mélange d’un tiers de terre de jardin et de deux tiers de terreau de qualité et de fumier décomposé et si elle est trop argileuse, ajoutez du sable de rivière non calcaire.

Évitez de couvrir le noeud de greffe et arrosez abondamment.