Planter myrtilles

Le myrtillier est un arbuste très vigoureux qui pousse bien partout en France à condition d’avoir un sol assez acide. La variété plantée en jardins est un croisement entre le myrtillier de nos montagnes et celui d’Amérique, le résultat est un petit arbre ne dépassant pas un mètre de haut, aux feuilles caduques et dont les fruits bleus mûrissent en été.

C’est un arbre fruitier et décoratif idéal pour les petits jardins. Il peut être planté isolé mais il est préférable de planter plusieurs arbres de variétés différentes pour garantir une excellente fructification.

Choisir son myrtillier

planter myrtillesIl est possible de choisir entre plusieurs variétés de myrtilliers qui se différencient par la période de maturité de leurs fruits.

  • Le myrtillier “Bluecrop” c’est la variété la plus cultivée dans le monde, elle donne des grosses grappes de myrtilles moyennes ou grosses de couleur bleu-noir. Cette variété est vigoureuse et très productive et ses fruits arrivent à maturité entre le premier août et le 15 septembre.
  • Le myrtillier “bluetta” plus précoce, ses petits fruits murissent entre la mi-août et la mi-septembre.
  • Le myrtillier “Jersey” très vigoureux, il donne des fruits allongés bleu clair, un peu amers du 15 août au 15 septembre.
  • Le myrtillier “Darrow” est la plus tardive, ses gros fruits d’excellente qualité mûrissent du début septembre à la mi-octobre. L’arbre est moins vigoureux que les autres mais donne une belle récolte chaque année.

Préparation

Choisissez un sol assez acide, si la terre de votre jardin est vraiment calcaire, acidifiez-la avec un apport de  broyats de sapin et de terre de bruyère.

L’emplacement doit être en plein soleil ou à mi-ombre et à l’abri des vents secs.

Le myrtillier que vous allez acheter en jardinerie sera en contenants ou racines nues. Les plants aux racines nues peuvent être plantés jusqu’au mois de mars, quant à ceux en motte, ils doivent être plantés de préférence à la fin de l’automne.

Avant de planter, cassez la motte, démêlez les racines et coupez les extrémités des plus grosses, humidifiez l’appareil racinaire pendant quelques minutes.

Mise en place

Creusez un trou plus large que la motte et assez profond, (50 cm de profondeur minimum).

Placez la motte et comblez avec un mélange d’un tiers de terre du jardin et un tiers de terre de bruyère pour avoir l’acidité dont le myrtillier a besoin.

Tassez au fur et à mesure que vous comblez le trou, formez une cuvette à la surface et arrosez.