Planter cornichon

planter cornichonLe cornichon est une plante condimentaire qui est de la même espèce que le concombre, ils se cultivent de la même façon et ont les mêmes exigences en soleil et en eau.

C’est une plante à tiges rampantes et grimpantes, vous pourrez donc laisser vos plantes s’étaler sur le sol ou installer des structures en fils métalliques pour les faire grimper.

Il est possible de semer directement en pleine terre en région chaude après les dernières gelées ou alors planter en godet, au chaud et replanter en pleine terre à partir de la mi-mai.

Bien choisir son cornichon

Plusieurs variétés de cornichons sont cultivées en France. Le “Vert petit de Paris” est une variété très productive, le cornichon est  fin, court, à la couleur vert foncé. l”Amélioré de Bourbonne” peut être cueilli en cornichon ou au terme de son développement pour être consommé comme concombre, quant au “Fin de Meaux” c’est un cornichon long et cylindrique parfait pour les bocaux. Vous pourrez aussi choisir le “Cornichon de Russie” précoce et très productif, idéal pour faire  des cornichons à la russe.

Comment les planter

Le cornichon est peu exigeant quant à la qualité de la terre, mais de meilleures récoltes seront obtenues en sol argileux et sablonneux auquel on aura incorporé du terreau, compost ou fumier décomposé. Il a besoin de soleil, pensez donc à lui choisir un emplacement bien exposé et à ne planter en pleine terre qu’à partir de la mi-mai.

Vous pouvez semer les cornichons au chaud, en godet et les repiquer ultérieurement quand le temps sera plus doux, ou alors les semer directement, en pleine terre dès la mi-mai et jusqu’à fin-juin.

Avant de planter en pleine terre, ameublissez le sol, incorporez du compost ou du fumier décomposé.

Creusez des trous de la profondeur d’une bêche, espacés entre eux de 50 à 60 cm pour laisser aux cornichons l’espace dont ils ont besoin pour se développer. Il est préférable d’aligner les trous de plantation au cordeau.

Placez dans chaque trou une plantule avec sa motte et recouvrez de terre du jardin en formant une cuvette avec l’excès de terre  puis arrosez en faisant attention à ce que l’eau ne touche jamais les feuilles, ce qui favorise l’apparition de l’oïdium qui ravage les cucurbitacées.

Si vous préférez semer directement en pleine terre, creusez des trous de la même profondeur et avec le même espacement. Semez en poquet 3 à 4 graines dans chaque trou et recouvrez de terre du jardin en formant une cuvette au-dessus de chaque poquet.

Lorsque les plantes se seront développées, supprimez les plus faibles et n’en gardez que deux.

Les cornichons n’ont pas besoin d’être taillés, par contre, il faut un paillage généreux du sol afin d’éviter que les cornichons ne soient au contact de l’eau d’arrosage.