Planter arbre fruitier

planter arbre fruitierL’arbre est une bénédiction pour le jardin. En plus des fruits dont il vous régalera, l’arbre fournira ombre et fraîcheur à votre terrain, ses fleurs embelliront votre environnement au printemps. En plus, les arbres fruitiers favorisent la biodiversité, ils seront un abri convenable pour les oiseaux qui, si vous avez un potager, vous aideront à vous débarrasser des pucerons, mouches néfastes,  des limaces et des escargots.

Choix de l’arbre

Vous devez bien choisir l’arbre que vous allez planter. Il sera là pendant des décennies, il ne faut donc pas vous précipiter. Choisissez un arbre qui convient à la surface dont vous disposez, certains arbres, comme les oliviers et certains figuiers prennent plus d’espace que d’autres. Autre critère à prendre en compte, le climat. Si vous êtes dans le sud, préférez les arbres à agrumes, citronniers, orangers, résistants à la sécheresse, ils sont les plus adaptés pour votre région. Prenez en comtpe aussi les arbres que vous avez déjà dans votre jardin : les arbres qui ne sont pas autofertiles ont besoin d’autres arbres pour les fertiliser au printemps et en l’absence de ceux-ci, la fructification sera limitée, voire nulle. Vous aurez aussi à choisir entre un scion qui est une jeune branche greffée depuis un an, un baliveau de deux ans avec deux branches latérales ou un demi-tige de trois ans avec 4 à 5 branches latérales.

Préparation

Avant de planter votre arbre, il faut préparer ses racines en taillant les extrémités les plus grosses et en enlevant celles qui sont endommagées ou mortes.

Pralinez les racines. Le pralin est une solution vendue prête ou préparée par vous-mêmes. C’est un mélange d’eau, de terre de votre jardin, de compost ou de fumier. Le mélange doit être fluide, vous y plongerez tout l’appareil racinaire de votre arbre à planter.

Creuser le trou

Le trou doit être assez large et profond pour accueillir le système racinaire. 60 cm de profondeur, 60 cm de côté sont suffisants. Avant de placer votre arbre, mettez au fond une couche de drainage composée de graviers et de cailloux. Le trou doit être creusé quelques jours avant la plantation, vous y déposerez de la fumure (fumier, compost ou autres engrais).

Mise en place

Avant de placer votre arbre, enfoncez d’abord le tuteur. Celui-ci devra être de préférence en métal. Assurez-vous de placer l’arbre à la bonne profondeur afin que le bourrelet de greffe se retrouve au ras du sol.

Pour reboucher le trou, commencez par mettre la couche superficielle que vous avez dégagée en creusant. Celle-ci plus riche sera en contact direct avec les racines et votre arbre en profitera pleinement. Finissez de boucher avec la terre extraite en profondeur. Pour que votre arbre profite au maximum de l’arrosage, formez une cuvette tant que la terre est molle.