Importance de la rotation des cultures dans son potager bio

rotation des culturesLes sols sont parfois fragiles et on ne peut absolument pas se permettre d’y planter tout ce qui nous passe par la tête et quand bon nous semble. Pour maintenir la fertilité des sols et ne pas les endommager, il convient des respecter la rotation des cultures.

On parle de rotation des cultures quand les mêmes plantations ont lieu dans des intervalles de temps réguliers. Longtemps pratiquée par l’humanité en particulier à la fin du 18ème siècle où elle a connu un véritable essor, elle a été délaissée avec l’arrivée de l’agriculture industrielle et intensive. C’est pourtant un atout considérable pour la qualité du sol et l’augmentation du rendement qui se remet peu à peu à être utilisé.

Intérêt de la rotation des cultures

Replanter la même plante plusieurs fois dans le même emplacement peut appauvrir le sol en capturant tous les nutriments essentiels qu’il contient. La rotation des sols introduit plus de variété au sein du potager en obligeant le jardinier à changer périodiquement les cultures. De plus, certaines plantes peuvent laisser des éléments nutritifs qui serviront aux plantes qui leur succéderont. Les légumineuses par exemple ont la propriété d’enrichir le sol en azote. Pratiquer la rotation des cultures laisse au sol le temps de se reconstruire et de reconstituer ses éléments nutritifs afin qu’il fournisse un bon rendement.

En ne pratiquant pas la rotation des cultures, le risque de propagation des maladies s’accroît. Car si certaines espèces sont sensibles à une maladie donnée, d’autres ne le sont pas. Planter donc la même plante reviendrait à l’exposer à des maladies mais aussi aux insectes qui ont tendance à se loger dans le sol si la culture est inchangée. Enfin, la rotation des cultures freine la propagation des mauvaises herbes.

Comment s’y prendre

Classification des légumes

La mise en application de cette pratique commence par la classification des plantes en 4 familles distinctes suivant leurs caractéristiques, leur comportement vis-à-vis du sol et les associations favorables :

  • Les légumes feuilles comme la laitue, la mâche, le chou, les épinards, etc. Ces plantes sont exigeantes en éléments nutritifs et s’entendent bien avec les légumes fruits comme la tomate, le concombre et l’aubergine.
  • Les légumes fruits comme les tomates, les aubergines et les concombres qui sont un peu moins exigeants en éléments nutritifs, ils apprécient la compagnie des légumes racines et des légumes bulbes.
  • Les bulbes et légumes racines comme la carotte, la pomme de terre, l’oignon, l’ail, etc. ces légumes ne réclament pas beaucoup de nutriments et enrichissent le sol. Ils sont à associer avec des légumes grains.
  • Les légumineuses ou légumes grains comme les petits pois, les fèves, les haricots, etc. améliorent la qualité du sol.

Organisation des parcelles

L’étape suivante consiste à diviser le jardin en trois ou quatre parcelles, chaque parcelle est ensuite associée à un type de légume différent chaque année. Le cycle de culture peut se renouveler tous les trois ou quatre ans. Autrement dit, on fera succéder sur une même parcelle des cultures différentes à chaque fois et refera la même chose tous les 3 ou 4 ans. Par exemple pour une rotation effectuée sur 4 ans et 3 parcelles différentes : sur la première parcelle, on plante des légumes-feuilles la première année puis des légumes fruits l’année suivante, des légumes racines la 3ème année et on finit par des légumineuses qui font aussi office d’engrais verts avant de reprendre le cycle. Pour la seconde parcelle, on commence par des légumes fruits la première année puis des légumes racines la seconde année, des légumineuses la troisième année et on finit par des légumes feuilles. L’organisation de la troisième parcelle est facile à déduire.

Ecrit par :

mm

La rédaction

Collectif impliqué dans la sauvegarde des ressources de notre planètre et particulièrement sur la thématique du "manger mieux".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *