Potager février

potager fevrierEn février, le potager commence à revivre et les journées ensoleillées ne sont plus aussi rares. Les récoltes des légumes d’hiver se poursuivent et on libère les dernières parcelles pour les préparer à accueillir les plantations de printemps. Une reprise d’activité toute en douceur.

Entretien

  • Par temps sec et doux, ouvrez les châssis et tunnels et enlevez les cloches pour aérer les plantes sous protection.
  • Préparez les caissettes  à semis dont vous aurez bientôt besoin.
  • Entretenez et nettoyez les protections de vos plantes, le froid et les gelées vont durer encore quelques semaines.
  • Faites l’inventaire de vos graines, triez-les, jetez les périmées et commandez celles qui vous manquent ou faites des échanges avec vos voisins.
  • Si votre terre est collante, travaillez-la à la bêche ou à la grelinette.
  • Poursuivez l’enrichissement de vos terres en épandant du compost ou du fumier.
  • Si vous comptez planter des asperges, préparez la parcelle. Les asperges nécessitent un travail profond de la terre et un gros apport en matière organique.

Semis

Sous abri : les laitues, les brocolis, les choux-fleurs, les aubergines, les tomates, les piments, les poivrons, les concombres, les radis, les carottes à forcer, les navets, les panais et  le persil.

En pleine terre : les petits pois, les fèves, les épinards, la bourrache et la camomille romaine.

Plantations

Plantez l’ail rose, léchalote, les asperges, les oignons, les pommes de terre (sous abri) et les artichauts.

Pincez les fèves

Récoltes

En février, vous récolterez les poireaux, les panais, les topinambours,  les choux pommés, les choux frisés, les choux de Bruxelles, les scaroles, les endives, le salsifis et l’oseille.

Astuce du mois

haie potagerÉvitez de marcher sur vos sols humides pour éviter de la tasser. Un sol tassé est moins poreux, le drainage est moindre, l’eau circule moins bien et la vie microbienne est lésée, ce qui appauvrit votre sol.  

Pensez à créer une haie pour attirer les oiseaux au printemps, et ainsi avoir des alliés fiables dans votre lutte contre mouches et pucerons. Vous pouvez planter des haies de sorbier des oiseaux, troène, mahonia, églantier, aubépine, houx ou noisetier ou alors vous inspirer des haies naturelles de vos régions et les reproduire dans votre potager.