Potager Décembre

potager décembreEn décembre, le potager vit au ralenti, les travaux sont beaucoup moins nombreux et consistent surtout en des tâches d’entretien, de protection, d’aménagement et de préparation de la saison suivante.

Entretien

  • Nettoyez les pots et caissettes, les tuteurs, les rames et désinfectez-les pour éviter la transmission de maladies de saison en saison.
  • Entretenez et renforcez les protections hivernales.
  • Paillez les plants qui reprendront à l’automne.
  • Aérez les abris par temps doux.
  • Labourez les parcelles vides à grosses mottes, à la bêche.
  • Incorporez à vos sols du compost et du fumier pour les nourrir, ainsi, ils seront prêts au printemps.

Semis

Sous abri : les choux cabus d’été, les cressons alénois, les carottes, les rondes, les poireaux, les petits pois primeur, les choux-fleurs de printemps, les choux brocolis, le cerfeuil, le persil.

En pleine terre : les salsifis.

Plantations

Plantez l’échalote grise, l’estragon, la ciboule, la rhubarbe.

Repiquez  la mâche, les laitues d’hiver.

Taillez  la phacélie et la moutarde que vous avez semées comme engrais verts. Après la taille, enfouissez les débris, ils se décomposeront lentement en hiver et enrichiront votre sol, ainsi il sera riche et prêt pour les plantations de printemps.

Buttez les poireaux, les petits pois primeur et les fèves.

Bouturez la menthe, le raifort et la raiponce.

Blanchissez  la chicorée frisée, les cardons, les scaroles, les endives, les céleris branch, le fenouil.

Récoltes

En décembre, les récoltes se font plus rares mais vous aurez quand même des topinambours, de la mâche du pissenlit, des choux de Bruxelles et des endives.

Astuce du mois

perchoir mésangeStockez des feuilles et débris végétaux secs, vous les incorporerez au compost avec les déchets humides pour avoir un compost plus équilibré dans sa composition carbone/azote.

Pensez à nourrir les sols du potager avec des cendres de cheminée, elles les enrichiront en potasse. Une poignée de cendres par mètre carré, pas plus.

Pensez aussi à construire dans votre potager, sur les arbres ou sur des supports artificiels des perchoirs à mésanges, celles-ci seront là au printemps et vous seront d’une grande aide dans la lutte contre les pucerons et les chenilles.