Potager automne

potager automneEn automne, on récolte ce qu’on a semé et planté en été, beaucoup de légumes peuvent être stockés pendant cette période, surtout les graines, les féculents et les légumes racines. Mais à la fin de la saison, le potager se met peu à peu au ralenti, plus de parcelles sont vides et les tâches d’entretien, de nettoyage, de compostage et de protection contre le froid deviennent les principales activités au potager.

Octobre

potager octobreEn ce mois, à avoir quelques jours frais, un bon rappel de l’hiver qui arrive et de la nécessité de commencer à préparer les protections pour son potager en octobre. Mais malgré cela, certains semis restent encore à faire  comme les choux, les salades de printemps, les carottes, les choux de printemps, les salades rustiques, les fèves, les épinards et les petits pois. D’autres tâches s’ajoutent aux semis et plantations : buttage de certains légumes sensibles au froid, binage des parcelles pour lutter contre l’évaporation encore importante en ce mois et la taille de certaines plantes pour favoriser leur fructification. En guise de récompense, le potager vous offrira de beaux légumes : les dernières tomates de la saison, les potirons, les courgettes et les haricots secs.

Novembre

potager novembreOn ressent de plus en plus le froid et parfois même on voit les premières gelées de l’année, il est donc très important d’être attentif et commencer à  protéger son potager en novembre. Le potager se met peu à peu au ralenti et c’est le moment d’aider les sols à se régénérer en incorporant du fumier et en semant des engrais verts. Les récoltes de ce mois seront composées des dernières pommes de terre, des carottes, des dernières courges, le pissenlit,  les betteraves, céleri-rave.

Décembre

potager décembreLe travail au potager en décembre est plutôt axé sur des tâches d’entretien, peu de semis et de plantations car peu de plantes résisteront aux gelées hivernales. Il faut donc en profiter pour nettoyer son jardin, le fertiliser, retourner les parcelles en grosses mottes, renforcer les protections des plantes qui passent l’hiver à l’abri. Les tuteurs et autres supports n’étant plus utilisés, il faudra les retirer des parcelles, les nettoyer, les désinfecter pour éviter la transmission de maladies de saison en saison et les stocker à l’abri en prévision de leur prochaine utilisation. Vous pourrez quand même planter de l’échalote grise, de la ciboule et de la rhubarbe. Quant aux récoltes, elles seront maigres : topinambours,  mâche  pissenlit, choux de Bruxelles et  endives.