Que choisir pour votre potager en avril et comment s’y prendre ?

potager en avrilAvec le dégel et les premières douceurs printanières, votre potager reprend un second souffle, les conditions météorologiques étant favorables, vous êtes tentés d’y accorder plus de temps, mais il ne faut pas toujours se fier à cette douceur apparente, les choses doivent se faire dans les règles de l’art, je vous invite à passer en revue les usages du jardinage en ce début de printemps pour avoir un potager bien entretenu et des légumes aussi sains que savoureux.

Sachez vous organiser

Pour mener à bien tout projet, il s’agit avant tout de savoir s’organiser. Pour ce faire, il est conseillé dans un premier temps d’énumérer les légumes que souhaitez planter dans votre potager, optez préférentiellement pour ceux que vous aimez consommer, en ce début de printemps vous avez l’embarras du choix : haricots verts, laitue, pommes de terres, oignon blancs, cerfeuils, carottes, blettes sont autant de légumes qu’il est possible de planter, c’est également la période idéale pour apporter à son potager d’avril quelques notes parfumées en plantant : Coriandre, origan, persil, ciboulette, thym ou estragon.

Choisir ses emplacements pour le potager d’avril

haie protectriceIl est aussi indispensable de choisir judicieusement leurs emplacements en tenant compte à la fois de l’orientation du soleil et du climat de votre région. Il faut éviter de planter des arbres qui empêchent la pénétration du soleil, songez aussi à placer en premier les légumes les plus exigeants en soleil notamment ceux issus des pays chauds (aubergine, poivrons, tomates) et assurez-vous qu’ils y soient exposés le plus longtemps possible durant la journée. Si vous habitez une région pluvieuse, pensez à abriter vos plantes, si elles sont susceptibles d’être exposées au vent, l’installation d’une haie protectrice construite à l’aide de groseilliers, noisetiers ou sureaux s’impose. Si vous habitez en Provence, vous pouvez vous permettre de planter des batavias connues pour leur résistance au soleil.

L’entretien : étape indispensable

On passe ensuite à l’entretien, tout au long de leur croissance les plantes nécessitent d’être protégées et dorlotées pour assurer le rendement attendu. Pour contrer toutes les menaces constituées par les petites bestioles qui viennent rôder près de vos plantes, plusieurs options sont à envisager entre autres les produits anti-limaces à base de fer ainsi les capucines qui en plus de leur usage ornemental assurent une protection contre les pucerons. La terre doit être constamment aérée et humidifiée par de petites vaporisations régulières pour alimenter les plantes, quelques renforts d’engrais naturel ou de compost seront les bienvenus.

Voici là quelques points essentiels pour avoir des légumes faits maison dans les meilleures conditions possibles, des renseignements complémentaires peuvent toujours vous être d’une grande aide si vous souhaitez en savoir plus sur les secrets d’un potager réussi.

Ecrit par :

mm

La rédaction

Collectif impliqué dans la sauvegarde des ressources de notre planètre et particulièrement sur la thématique du "manger mieux".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *