Les catégories d’acheteurs de produits bios

acheter bioQuel est le profil type d’un consommateur bio ? C’est une question à laquelle un sondage réalisé par Opinionway pour le compte de Senseva a répondu.

Résultats pour l’alimentation bio selon les tranches d’âges, le sexe, la CSP et la situation géographique

Environs un millier de français qui consomment bio ont été questionnés dans le cadre de cette enquête sur les consommateurs de produits bios. Les résultats ont permis de constater que les femmes sont plus friandes du bio (55%). Les 2 tranches d’âges les plus séduites par l’alimentation bio sont les 35-49 ans et les 50-64 ans ex aequo à 26%, viennent ensuite les 18-34 ans à 25% et enfin les plus de 65 ans qui sont au nombre de 23%.

Les inactifs sont ceux qui consomment le plus de produits bios (40 %). Tandis que ceux qui appartiennent aux catégories socioprofessionnelles favorisées sont à 31% et ceux qui sont moins privilégiés à 29%. Pour ce qui est de la répartition géographique, les habitants du Sud-est sont les plus verts puisque 25% des sondés viennent de là-bas. Ils sont suivis de près par les habitants du Nord-ouest à 22%. Il y a autant d’acheteurs bios qui habitent au Nord-est que ceux qui habitent en Ile-de-France soit 21% des sondés. Enfin le Sud-ouest vient en queue de peloton totalisant seulement 11%. 64 % des sondés sont mariés. Il y a parmi les sondés autant de couples sans enfants que de couples avec enfants (48%).

Les profils des consommateurs d’aliments bios

Suivant leurs motivations, il est possible de répartir les consommateurs bios selon les catégories suivantes :

  • Les chasseurs de bonnes affaires réfléchis (22 %). Cette catégorie est essentiellement constituée de femmes qui consomment peu de produits bios et attendent une réduction des prix pour consommer plus.
  • Les célibataires bios (21%) dont la consommation de produits bios est tournée vers le fast-food et les plats surgelés bios.
  • Les consommateurs de la première heure (17%) qui sont pour la plupart des inactifs qui consomment bio par conviction.
  • Les séniors sceptiques (17%) qui consomment encore du conventionnel et doutent des bienfaits du bio.
  • Les consommateurs occasionnels (15%)
  • Les jeunes parents (8%) qui privilégient une alimentation saine pour eux et leurs enfants.

Importance accordée à la santé et activités

Globalement, les sondés font attention à leur santé. Ceux qui consomment des produits alimentaires bios sont 93% à faire attention à leur santé et 26% à y faire très attention. Les résultats sont assez similaires pour les consommateurs des cosmétiques bios puisque 94 % font attention à leur santé et 25% y font très attention. Là où les différences comment à apparaître c’est au niveau de la santé psychologique et de l’apparence physique car les consommateurs des cosmétiques bios y  font plus attention. Les consommateurs des produits bios s’adonnent plus aux activités de plein air que ce soit ceux qui consomment des produits alimentaires ou ceux qui consomment du cosmétique. La vaste majorité en pratique mensuellement et une proportion un peu moins importante hebdomadairement. Les activités les plus pratiquées sont notamment le bricolage, le jardinage, le shopping. Les consommateurs du cosmétique sont plus tentés entre autres par les activités de bien-être et de relaxation ainsi que les loisirs créatifs.

cosmetiques bioRésultats pour le cosmétique bio

La majorité de ces consommateurs sont des femmes (68%). La moyenne d’âge est de 42,6 ans alors qu’elle est de 48,8 ans pour les consommateurs de l’alimentaire bio. Les plus jeunes sont ceux qui consomment le plus de cosmétiques bios (30 %) et les plus âgés ceux qui en consomment le moins (19%). Pour ce qui est de la répartition géographique le Nord-Ouest vient en tête avec 24% des sondés et le Sud-ouest est toujours dernier avec 11%. Les résultats pour les autres régions sont assez proches. L’écrasante majorité des répondants est mariée (62%). 47 % des répondants n’ont pas d’enfants et 49 % en ont. Là aussi l’avantage est aux inactifs qui sont à 38%. Les 2 autres catégories socioprofessionnelles sont réparties quasi équitablement.

Les profils des consommateurs des cosmétiques bios

5 profils différents ont pu être établis.

  • Les ambassadeurs engagés (33%) qui consomment les cosmétiques bios en raison de leurs solides convictions.
  • Les fanatiques de la beauté (25%) qui sont essentiellement des femmes qui consomment pour leur bien-être.
  • Les séniors attentifs à leur santé (21%) qui sont attirés par les produits bons pour la peau.
  • Les défenseurs des animaux (12%) qui achètent bio pour le bien-être des animaux.
  • Les hipsters bios (8%) sont des hommes qui font attentions à leu apparence et sont très présents sur les réseaux sociaux.

Ecrit par :

mm

La rédaction

Collectif impliqué dans la sauvegarde des ressources de notre planètre et particulièrement sur la thématique du "manger mieux".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *